Archives de catégorie : Sorties

Mise en place des groupes de niveau

Samedi 4 Novembre 2017 nous faisons l’essai de rouler en plusieurs groupes comme indiqué dans « Nos activités/Sorties hebdomadaires ».

Le groupe « en forme »

Commentaire de Christian : je suis parti avec le 1er groupe pour une première cela s’est bien passé , 10 au départ*, 10 à l’arrivée et à 31 de moyenne suivant les compteurs  , mais pas d’à-coups, chacun a pris son relais, donc une sortie sympa.

* Certains ont pris le train en marche, car ils ne sont pas sur la photo où figure notre président et un invité qui eux rouleront avec le 2e groupe. (NDLR)

Le groupe « intermédiaire »

Commentaire de Denis (le Président 🙂 ) : Nous étions en effet 11 au départ de 13h30 avec Benoit (qui a pris la photo) et François F. en retard…comme il en a souvent l’habitude !!!
Le groupe de Benoit a finalement roulé vendredi car ils craignaient une mauvaise météo samedi. (Il n’avait pas tout à fait tort ! NDLR).
Nous avons essuyé une bonne averse qui a eu raison de Pascal B. qui a mis le clignotant à Louens…dégonflé ( 👿 )
Après Louens, la route était sèche et nous avons fait toute la sortie au sec.
À Avensan, Benoit a écourté pour rentrer et Jorge à Moulis comme mentionné ci-dessous.
Le parcours N°8 étant roulant, le rythme était régulier nous avions une belle moyenne d’environ 29km/h. Ce fût un peu plus difficile pour Evelyne après Cussac à cause du relief vallonné et peut-être un peu par ma faute car j’imposais un rythme régulier mais un peu trop soutenu pour Evelyne…promis, je ferais mieux la prochaine fois.
De retour à Moulis, Evelyne a choisi de rentrer au plus court. Le reste du groupe, 7 cyclos a continué sur le parcours initialement prévu.
Après le lieu dit Semeillan, d’un commun accord, le rythme s’est élevé pour le retour. Michel B, à décidé de se relever et de rentrer tranquillement.
Mention très bien pour Xavier qui a souffert un peu, mais il a réussi à faire l’effort nécessaire pour rester dans les roues.
À Saint-Aubin, avec mon collègue Franck et François F. nous avons abandonnés le groupe pour rentrer à St-Médard et Le Bouscat.
En résumé, une bonne sortie dans l’ensemble, menu à la carte.

Commentaire de Jorge : Allure régulière 30-32 jusqu’à Moulis où j’ai fait demi-tour, devant rentrer pour 16h. Quelques « velléités offensives » de 2 cyclos entre Segonnes et Pimbalin, on a laissé partir : hors objectif….

Le troisième groupe : « les randonneurs » :

Il regroupe ceux qui veulent se faire plaisir sans forcément mettre le « nez dans le guidon« , ceux qui ne sont pas des inconditionnels du chrono et de la performance, mais ne croyez pas qu’ils  roulent comme des tortues, ils savent aussi se défoncer occasionnellement, ceux enfin qui veulent se remettre à la pratique du vélo après une longue absence souvent due à des problèmes de santé ; pour ces derniers c’est une bonne remise en jambes avant de réintégrer le groupe « intermédiaire » ou « en forme ».

Les participants se retrouvent sur le parking de Cimbats 2 pour un départ effectif à 13h45 les mercredis et samedis, mais suivant la météo, parfois capricieuse, ces jours de sortie peuvent être changés la veille. Pour tous renseignements contacter Benoît au 06 32 47 51 43.

Week-end dans les Pyrénées

Recette d’un W.E. vélo réussi !

Quelques ingrédients indispensables :

Vous prenez 24 gaillards motivés, bons vivants et dotés d’un bon esprit.

Départ le dimanche, encore des sourires et du soleil!!!
Départ le dimanche, encore des sourires et du soleil!!!

Vous choisissez le W.E. où le soleil est présent à toutes les altitudes

Vous prenez un gîte d’étape à fort caractère rural, et qui offre un lieu de vie en plein air où le groupe se retrouve pour festoyer, et le soir douches et eau chaude à volonté et un cadre pour apprécier dans la bonne humeur quelques biscuits bien arrosés 2015-09-18 12.35.53_1

Vous avez un captain qui a trouvé les bonnes voies et les bonnes difficultés pour donner de la joie et de la difficulté à tout le groupe afin qu’il puisse encore s’étonner voire se surpasser sur un nouveau terrain de jeu autour de St-Lary-Soulan

Le mode opératoire et la dégustation :

Des mordus de la bosse, qui sont partis dès le vendredi pour assouvir leur soif de montagne, de dénivelé en cheminant vers ce beau col du Cap-de-Long (qui mérite un peu son nom par environ 23 bornes et une arrivée magnifique sur le lac situé plus haut que le Tourmalet à 2161m, 1340m d+)

Vers le lac de Cap de Long (25 bornes à grimper tout de même...)
Vers le lac de Cap de Long (25 bornes à grimper tout de même…)

et 4 morts de faim qui veulent découvrir le charme du cirque de Piau-Engaly (12 kms , 800m d+), station abandonnée à cette époque, lieu presque propice à un film d’épouvante !…

Le soir, les arrivées s’égrènent pour compléter le tableau, la préparation mentale à la menthe à l’eau se met en œuvre pour se donner les forces d’affronter ces cols magnifiques et cependant redoutés par plusieurs d’entre nous (quelques questions existentielles : vais-je le monter ?, et avec qui ?, ma forme et mon mental  me permettront d’être devant qui ?, vais-je pouvoir apprécier dame nature ?…)

Samedi, tout le groupe est là pour en découdre dans la Hourquette d’Ancizan (10,3 kms, 805m d+),

Hourquette d'Ancisan
Hourquette d’Ancisan

petite route dans les bois avec quelques coups de cul depuis Arreau. Là-haut, tous profitent de ce beau versant qui va jusqu’à Payolle et le bonus, ça descend presque tout le temps!.

Et hop pour finir, un p’tit col d’Aspin (5,5 kms, 400m d+) pour se donner un peu d’appétit. Une singularité, un grand échassier monté sur un rooller-skate qui se prépare au ski de fond, qui tente également de monter ce col. Jolie descente sinueuse vers Arreau.

Je n’oublie pas la cerise sur le gâteau de l’après-midi, la montée du Plat d’Adet (10,7 kms, 861m d+), courte mais raide ! (rien que le début, près de 10% sur 6 kms avec des pointes à 12,5%)

La Cerise sur la gateau! (samedi AM)
La Cerise sur la gateau! (samedi AM)

Pour la soirée, je ne peux rien vous dire, j’ai été censuré !, je me souviens seulement d’un super coup marketing, l’offre girafe dans un bar local !

Dimanche, toujours vaillants dans une nouvelle aventure, le col d’Azet (10,5 kms, 780m d+), nous le prenons du bon côté, avec une pente plus acceptable (sauf le casse patte du village d’Azet !!!),

col d'Azet (vue d'en haut!) - dimanche matin
col d’Azet (vue d’en haut!) – dimanche matin

joli point de vue, qu’apprécient également une famille de vautours guettant la moindre  défaillance de l’un d’entre nous, pas de chance pour eux, la solidarité du groupe marche à fond, personne n’est laissé seul.

Belle descente pour atteindre Génos et se payer le col de Peyresourde (10 kms, 655m d+),2015-09-20 11.44.05_1 sympa aussi à monter, car moins pentu cependant les organismes sont un peu fatigués. Quelques photos de nos exploits et ensuite, très jolie vallée du Louron avant de retrouver notre gite.

Pique-nique partie avant de retrouver notre plateau du Médoc avec le sentiment d’un week-end riche de bons moments, d’émotions, et d’efforts (plus de 6700 m d+ pour ceux qui ont fait la totale sur les 3 jours).

Nous nous sommes régalés au Pays des Nestes, à l’année prochaine !

La Flèche Aquitaine 2014

En ce dernier dimanche du mois d’août nous étions nombreux du club  à nous aligner au départ d’une épreuve devenue classique au fil des années à savoir « La Flèche Aquitaine » organisée par le cyclo-club de Cenon. Bénéficiant d’une météo des plus clémentes les plus courageux (ou les mieux entraînés) ont choisi d’effectuer le parcours de 100 km, les autres se sont retrouvés sur le 75 km.

En attendant un compte-rendu plus détaillé voici quelques photos de cette sortie. Merci à François de me les avoir envoyées.

[nggallery id=55]

Tour de l’estuaire 2014

Notre Tour de l’Estuaire annuel se déroulait ce week-end. Nous étions 23 à y participer : 21 cyclistes et 2 accompagnateurs qui nous ont suivi en voiture.
Les plus courageux se sont donnés rdv devant Caychac-Cycles à 6h15 pour un départ à 6h30. Nous étions 7/8 à s’y retrouver. Le fourgon de Tonio était là aussi et nous avons pu nous délester de nos sacs à dos. Le jour vient juste de se lever et on devine déjà une belle journée.
Départ 6h30 direction Parempuyre où nous retrouvons Francis R. puis Ludon, Macau et la route des Chateaux jusqu’à Lamarque. Là nous retrouvons nos autres collègues pour 7h30 dont 2 autres courageux: Christian C. parti du Pian à 6h15 et Christophe C. parti lui de chez lui (Bacalan) et qui comme d’hab à louper le rdv de Blanquefort. Il a alors pris la grande route croyant être derrière  et finalement arrivera avant nous au port, le groupe ayant pris le chemin des écoliers. Le fourgon nous suit pour l’assistance avec Michel C. au volant et Benoit G. qui en loupe pas une miette avec son appareil photo.
Nous traversons tous avec le bac direction Blaye à 7h45 avec le nouveau bateau mis en service le mois dernier. Çà papote pas mal mais les k-way sont de sortie car il fait pas chaud au milieu de l’estuaire et il n’est pas question de s’attraper froid.
Les choses sérieuses commencent. Après une traversée de la ville, certains s’égarent déjà et veulent rallonger. Nous les rappelons vite pour les remettre dans le droit chemin des marais direction Braud puis St ciers. C’est tout plat pour le moment mais le vent de Nord Ouest est bien présent. Ensuite direction la route verte qui longe l’estuaire : des vallons, des montées, des descentes où chacun avance à son rythme et contemple le paysage magnifique qui s’offre à lui avec le soleil.
Le groupe est assez homogène et on essaye de s’attendre après chaque grosse montée, une crevaison de J-Claude D. nous permet de tous nous regrouper. L’assistance est au top et s’arrête régulièrement pour récupérer les affaires de ceux qui ont trop chaud, prendre des photos ou venir ravitailler les cyclistes en fringale.
Les kilomètres défilent et après une dernière ligne droite exposée le long de la côte avant Meschers puis 2/3 côtelettes pour achever les plus fatigués nous arrivons sur le boulevard de la mer de Royan. Entre temps, une dizaine de kilomètres avant, notre grand Sergio n’a pas résisté à l’envie de goûter au joie de s’asseoir dans le camion. Il finira tout de même le dernier kilomètre avant une pause bien méritée sur le port en attendant le bac qui nous ramènera vers le Verdon. Nous avons 1 heure devant nous et dévalisons le bar de 23 bières bien méritées (la serveuse n’en revient toujours pas lors de la commande!!!!!!). Nous arrivons vers 13h de l’autre côté de l’estuaire après une sieste pour certain, un bain de soleil pour d’autres.
Nous mangerons sur le port après un apéro et un plat de pâtes. Il reste à rentrer maintenant surtout que le ciel se charge sur la pointe du médoc.
Nous repartirons vers 15h le vent dans le dos cette fois-ci. La remise en jambe est difficile pour certains surtout sur la digestion mais d’autres emmènent le peloton bon train. Le compteur est au dessus de 35km/h. On ralentit donc un peu l’allure pour que tout le monde suive. C’est plat jusqu’à Saint Estèphe où les premiers coteaux se font sentir dans les jambes avec les kilomètres (certains ont déjà plus de 170 km).
On continue ainsi jusqu’à Pauillac où nous retrouvons nos routes d’entrainement. C’est alors que le peloton commence à se disloquer en plusieurs groupes, chacun rentrant à son rythme. Les plus gaillards devant à un rythme soutenu les autres derrière rassemblant leurs dernières forces pour rallier l’arrivée.
L’arrivée pour certains mais pas pour d’autres. Ceux qui sont venus en voiture à Lamarque le matin retourne au port récupérer leur véhicule et boire un verre de l’amitié bien mérité après tous ces efforts. D’autres venus le matin en vélo préfèrent ne pas s’arrêter et rallier directement leur domicile.
Au total 165 kms au plus court 220 voir plus pour d’autres avec une moyenne de 27/28 km/h. Tout çà sous le soleil et la bonne humeur…..
Un rdv sympathique et à la portée de tous à ne louper sous aucun prétexte pour le cru 2015.
Séb. H
Reportage vidéo à voir en relief 3D ou en mono


[nggallery id=48]

Sortie du 26 avril 2014

Malgré un temps plus que maussade quelques intrépides se sont  élancés sur les routes  rive droite en ce samedi 26 avril 2014. Le groupe s’est divisé en deux à Créon, les plus courageux sont partis sur Targon et les autres retour « Maison »en passant par le petit Tourmalet, crevaison de Patrice en haut de cette côte. Vraiment pas de chance ce Patrice !!!

sortie-26-04-2014-1sortie-26-04-2014-2